Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 00:14

15 ans déjà, que la roue tourne

Papa, mon Père, mon bloc de glace

Mort pour rien et en un clin d’œil

A la fin du mois de mai 1997

Dans le même nombre d’années

Si elles daignent pouvoir s'écouler

J’aurai plus que ton âge lorsque tu es parti

Passé le mi-chemin d’avec toi pour essayer encore

De t’élucider

Toi qui parlais peu et qui aimais les saules pleureurs

Une faute de goût peut-être

Par rapport à ce que ton orphelin de cœur

Ne pouvait dévoiler

Aucun souvenir d’embrassade

Peu de mot tendre et rassurant

‑Tant pis sûrement‑

Juste une présence à l’ombre de qui

J’avais bien du mal à me définir

Mais quelle ombre, aussi grande que celle

D’un cheval taillé pour la course

Un drôle d’ouvrier mon père

Avec ses airs de « Je suis Alain le juste »

Dans l’intensité de ses yeux vert clair

Et le gris harmonieux de ses tempes saillantes

Un gars de Quily, près de Ploërmel, qui ressemblait à un médecin

Ou peut-être à un extra-terrestre pour les gars du coin

(j’entends encore le nom d’Alain qui résonne comme dans un parloir,

Lieu sérieux mais tenu à l’écart pour recevoir les visiteurs)

Aussi racé qu’un Bourgeois et en même temps

Un amoureux du musette, du vélo, puis de la pétanque

Grandes passions des gens de sa génération

Pourquoi Alain, je ne sais pas

Il y eut, il y a fort longtemps

Un Alain le grand, Comte de Vannes

Alain Barbetorte, Duc de Bretagne

Alain II, Comte de Nantes

Alain IV, dit Alain Fergent

Pourquoi pas

 

Mais il y eut surtout mon père, un être mystérieux

Au cœur tendre de crocodile

Qui me manque et que je n’oublie pas

A bientôt Père inquiet, timide, insaisissable

Et qui malgré ta maladresse et subtile gentillesse

Impressionnais, impressionnes vraiment

L’enfant, l’adolescent puis l’homme aujourd’hui

Que je suis finalement devenu

Au pied des saules pleureurs

Traversés par ton être absent.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de erts.over-blog.com
  • : His poetic style is a combination of lyrical writing with social, experimental and humorous themes. He believes that poetry has to renew with its popular functions to regain vitality in the world of French literature, as well as he likes committing most of his work to the constraints of certain traditional rules of form (to also have the pleasure of transgressing them).
  • Contact

Recherche

Liens