Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 19:40

 

 

            L’Allumette (et son frottoir)

 

 

– À quoi bon que l’on souffre, amorça le gratin,

Si tu crains à ce point l’audace ma Suédoise.

Viens te frotter à moi pour chauffer la Gauloise

En me grattant le dos, sur mon phosphore brun.

 

À quoi bon que l’on souffle en attendant ton bois,

Sans ta caresse au corps, il fera toujours froid ;

Mais ta tige prend feu dans la nuit, ma luciole,

Et ce n’est pas sur moi que ta flamme s’affole !

 

Ô ma chaude Suédoise, égérie des catins,

Moi qui me rabattais sur toi, que j’ai eu tort,

Ô nympho pyromane, allumeuse du Nord

Qui s’enflamme la tête auprès d’autres gratins !

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de erts.over-blog.com
  • : His poetic style is a combination of lyrical writing with social, experimental and humorous themes. He believes that poetry has to renew with its popular functions to regain vitality in the world of French literature, as well as he likes committing most of his work to the constraints of certain traditional rules of form (to also have the pleasure of transgressing them).
  • Contact

Recherche

Liens