Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Bartlett, TN

    09 août 2010 ( #Virus d'un mirage occidental )

    HANNAH F. Sourire opaque de l’autiste Derviche tourneur nihiliste Esprit construit en trompe-l’œil Génie sans tête, arbre sans feuilles Parties du programme effacées Sans lien auquel se raccrocher Chercher toujours de nuit la clé Derrière un miroir déformé...

  • Le bruit des oiseaux

    12 octobre 2010 ( #Petit bestiaire du soir )

    Le bruit des oiseaux De vos câbles siffleurs, du tambour des machines J’essaime aux quatre vents la furie des usines L’asbeste amphibolique a creusé ma tumeur Et l’anthracite a tué mon pigeon voyageur Les corbeaux et vautours rôdent autour des mines,...

  • DUDARKIV, 2003

    12 octobre 2010 ( #Le jour de gloire )

    DUDARKIV, 2003 Ma babouchka d’Ukraine Ton royaume de blé Où tu étais la Reine Près du Dniepr un été La ferme de ton père C’est ce que l’on m’a dit N’y avait plus ta mère Tuée par des bandits La ferme de ton père Insoumise à Staline N’y avait plus ton...

  • Aux Tontons Flingueurs

    12 octobre 2010 ( #Le jour de gloire )

    Aux Tontons flingueurs Le canal Saint-Martin dans les remous urbains Estompe ce bruit sourd qui nous ronge au matin Dans la furie des concerts Puissent les chants des trouvères Donner aux mille vertèbres Le vertige des ténèbres Que dansent nos vies sur...

  • Aura et fin

    12 octobre 2010 ( #Le jour de gloire )

    AURA ET FIN J’ai entendu tant de silence dans vos arts Que j’ai presque failli m’y perdre certains soirs Tant d’amour s’oublier tout au fond des placards, Frôlé par cette soie qui drapait la mémoire J’ai vu tant de beauté s’enrober de cafard Chez toi,...

  • BUG VERITAS

    30 novembre 2010 ( #Sourire hertzien )

    BUG VERITAS Quand la mort nous prendra dans son grand manteau noir Qu’elle refermera sous ses blanches phalanges Nos corps disparaîtront dans un vaste entonnoir D’où coulera un philtre offert aux mauvais anges Quand le dieu du troupeau viendra nous égorger...

  • L’Allumette (et son frottoir)

    05 janvier 2011 ( #Boîte à bidules )

    L’Allumette (et son frottoir) – À quoi bon que l’on souffre, amorça le gratin, Si tu crains à ce point l’audace ma Suédoise. Viens te frotter à moi pour chauffer la Gauloise En me grattant le dos, sur mon phosphore brun. À quoi bon que l’on souffle en...

  • Bricol-âge

    06 janvier 2011 ( #Boîte à bidules )

    Bricol-âge J’ai réparé la tête avec des sparadraps Recollé une oreille et ressoudé un bras J’ai colmaté la brèche entre la cuisse et l’aine Comme on tricote un pull ou fixe un bas de laine En deux, trois mouvements, quatre abracadabras J’ai serré deux...

  • Il faudrait

    19 février 2013 ( #La vie privée des poètes morts )

    Il faudrait encore un peu de rêve Une expression barbare et fraîche du présent Des recherches déconstruites Un tant soit peu cosmiques Ouvertes à n’importe quels vents D’où nous pourrions maudire Et laisser fleurir nos râles Dans les steppes de Patagonie...

  • Urban Chaos (translated from "Fouillis Urbains")

    06 mars 2014 ( #Sourire hertzien )

    URBAN CHAOS We'll meet again in urban chaos between the no man's land of cities’ hopes and seedy places of dusty lots planted in religious deserts. The loud buzz of a day’s end will shake us out from our long torpors filled with the indifference of our...

  • Bout du monde

    23 novembre 2015 ( #Sourire hertzien )

    Les migrants fatigués Du poids de leurs valises Demi-morts nez à nez Ressemblaient à Moïse Sur la proue s’exhibait Non loin des marchandises Un corbeau noir de jais Aux traques indécises Des marins près des quais Déroulant des balises Au sonar repêchaient...

  • Virus d'un mirage occidental (Memphis, TN, août 2002)

    09 août 2010 ( #Virus d'un mirage occidental )

    Virus d'un mirage occidental (Memphis, TN, août 2002) Fragmentés mon amour Fragmentés pour toujours Ta voix saturée en un torrent de zéros et de uns Opaque flot vibratoire de sons à demi-humains Tes photos moyenne résolution Pour que le mystère subsiste...

  • Slaloms

    27 mai 2016 ( #Sourire hertzien )

    Il y aura toujours le risque D’une plaie ouverte D’une porte mal fermée La crainte D’un sourire ambivalent D’une insulte sournoise Les affres D’un aboiement étouffé En mots de sang hachés à vif Le doute Sur les actions du voisin Et jusque sur sa propre...

  • Fracking

    26 mars 2015 ( #Sourire hertzien )

    Ligament croisé antéro-externe du genou, La route est désormais trop longue : Dies a quo, dies a quem, grand Dieu, Combien reste-t-il de temps ? On en passe trop à traîner au lit, rêver sur les réseaux Et bien plus encore à parler à ses bottes. Demain,...

  • Le creuset mythologique

    24 mars 2011 ( #La vie privée des poètes morts )

    Le creuset mythologique Dans les activités scientifiques à la petite semaine, j’erre serein parmi vous sur cette terre —je suis un ingénieur en sûreté nucléaire. On m’a embauché pour effectuer des tâches précises et quasi-invariables si tout se passe,...

  • Enfants de l’Apocalypse

    10 novembre 2010 ( #La vie privée des poètes morts )

    Enfants de l’Apocalypse Jouant dans les champs de ruines poétiques Où rien ne peut plus faire sens Dans les éclats de conscience Perte du rythme, de la foi aux symboles De la transcendance, de la Voix lyrique Retrait du génie humain, et de toi, feu public...

  • Pleurs d'un parfum

    08 novembre 2010 ( #Le jour de gloire )

    Madame la fleuriste, Magique intimiste, Qui vous parle des fleurs Comme du bonheur : Espiègle fée joyeuse, Toujours radieuse, La vois-tu qui se presse Pleine de tendresse, Vers les belles du jour Où éclot l’amour ? Mais ce matin, le magasin n'est pas...

  • Benjamin Péret

    12 octobre 2010 ( #La vie privée des poètes morts )

    Quand Benjamin Péret Désespérait gaiement De rencontrer un jour Le moindre succès Ou de changer le monde Par ses écrits surréalistes Sans écumer il écrivait Des nuits de beurre * Et des joyaux secrets ** Semés d’amours fantaisistes Il avançait tête baissée...

  • Biofuel

    12 octobre 2010 ( #Boîte à bidules )

    Biofuel Hé, mon ami, t’as du fuel Pour ma caisse et ses essieux ? Tant que ça fume et qu’ça roule, Que ça chauffe pour les pneus ! Mon SUV est si cool Une Rover ‘coupé’ bleue Allez, direction Kaboul Sur les chemins gadoueux ! Ton beau bolide déboule En...

  • Mirage

    12 octobre 2010 ( #Le jour de gloire )

    MIRAGE Sur les chemins en bord de mer Dans les campagnes qui se glissent Le long des cieux Il y a des calvaires au virage des villages en pierre Longue vie aux lieux dits sans histoires Mystères Qui emportent le doute et les hommes Un soupçon d’espoir...

  • Lobotomie des trous noirs

    26 novembre 2014 ( #La vie privée des poètes morts )

    L’espace est un vide hors duquel se meuvent des corps chauds ou froids S’attirant ou se repoussant selon les forces qui les habitent. Nul objet ne peut aisément se soustraire à ces deux états. Les jeux de l’esprit cependant y parviennent mystérieusement....

  • Face et envers

    12 octobre 2010 ( #Le jour de gloire )

    FACE ET ENVERS Face au pouvoir de vos images À vos blablas qui me fracturent Je mets des mots sur quelques pages Des petits mots qui me rassurent Face au clic-clac du métronome Et aux bêtises couronnées Soufflées sur un air d’harmonium J’écris des odes...

  • Le frisbee

    21 juin 2012 ( #Boîte à bidules )

    Comme moi, le disque-volant, dit frisbee ou discoplane Est conçu pour planer en tournant sur lui-même S’accommodant bien de la plage, du soleil Et d’une légère brise dans le ciel d'azur Frôlant les abysses de l’ennui lorsque privé de mouvement Il ne saurait...

  • Iowa City (circa 2000)

    12 août 2010 ( #Virus d'un mirage occidental )

    SI UN MATIN (circa 2000) Si un matin de trop à Iowa City Je me réveille seul, repensant à ma vie Entre neiges et pluies teintées d’un peu d’ennui J’prendrai un car Greyhound, puis un avion de nuit Autos, néons, motels sur l’Interstate Eighty L’aéroport...

  • Wish indefinite number (for Michelle)

    12 octobre 2010 ( #Le jour de gloire )

    WISH INDEFINITE NUMBER (for Michelle) Je voudrais apaiser les souffrances du monde Avec des petits bonheurs de rien Je voudrais nettoyer les murs gris et immondes À la poudre de perlimpimpin Ça serait bien de sécher les larmes des gosses D’un coup de...

1 2 3 4 > >>

Présentation

  • : Le blog de erts.over-blog.com
  • : His poetic style is a combination of lyrical writing with social, experimental and humorous themes. He believes that poetry has to renew with its popular functions to regain vitality in the world of French literature, as well as he likes committing most of his work to the constraints of certain traditional rules of form (to also have the pleasure of transgressing them).
  • Contact

Recherche

Liens